Le Club des Clubs de Poker utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur leclubdesclubs.org vous en acceptez l'utilisation.
Imprimer cette page
vendredi, 28 août 2020 10:01

Le C.N.E.C. 2021 débutera le 26 septembre

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les plus perspicaces d'entre vous auront su lire entre les lignes de l'annonce de l'annulation de la finale C.N.I.C. : conscient qu'il faudra désormais apprendre à vivre avec le virus, le Club des Clubs a décidé de maintenir la compétition C.N.E.C. 2021. L'été se termine et la reprise est là, entrainant la reprise des activités dans certains clubs.

Toutefois, la situation sanitaire nous contraint à apporter quelques précisions qui pourront vous servir dans vos activités de club, ainsi que pour le C.N.E.C. Ces précisions sont valables à la date de publication par le CdC et ne préjugent pas d'une évolution (positive ou négative) de la situation sanitaire.

Le C.N.E.C. 2021 n'est pas remis en cause en l'état actuel des choses

La compétition débutera dans quatre semaines, le week-end du 26-27 septembre prochain, avec les clubs souhaitant y participer. Le CdC respecte bien entendu la sensibilité de tous, et malgré le règlement C.N.E.C. 2021, aucune sanction ne sera appliquée à un club inscrit à la compétition en février, et qui ne souhaiterait plus y participer en septembre. Pour tous, il est encore temps de sonder ses adhérents pour vérifier qu'un noyau d'une douzaine de joueurs est toujours motivé pour la compétition. Plus les clubs ne souhaitant plus participer à la compétition se déclarent tôt, plus la gestion sera facile pour les organisateurs.

Pour les participants, reste l'éventuel souci d'étapes ne pouvant avoir lieu pour défaut de salle (refus de la mairie/préfecture, ...). Le calendrier pourra alors évidemment être adapté pour réussir à organiser les cinq étapes qualificatives.

Un protocole sanitaire à faire respecter par le club organisateur

Dans le sujet organisationnel de chaque étape sur le forum des responsables de clubs, ces derniers s'engageront à accepter le protocole ci-dessous. Le club organisateur de l'étape, avec l'aide des capitaines de toutes les équipes présentes, aura alors la responsabilité de faire respecter les règles suivantes :

  • Port du masque obligatoire et permanent(sauf en cas de restauration),
  • Renouvellement du masqueselon la durée d'utilisation prévue du masque utilisé, soit 4h maximum (et donc prévision du nombre de masques adéquat pour la journée)
  • Lavage de mainsà l'eau et au savon (ou au gel hydroalcoolique) dès l'arrivée dans la salle, avant et après chaque sortie de table (pour prendre une pause, boire un verre, pause cigarette...),
  • Limitation au maximum les déplacementsdans la salle (pour rappel, seuls les capitaines sont autorisés à se déplacer),
  • Lavage des mains obligatoire, à la table, à l'aide d'une bouteille de gel hydroalcoolique prévue à cet éffet (éventuellement sous forme de micro-pause de 2 minutes), tous les deux rounds (40 minutes).

Par ailleurs, les repas regroupant les joueurs par club sont à encourager.

Ce protocole entraînant des frais pour le club qui accueille (une dizaine de bouteilles de gel hydroalcoolique : une par table, plus quelques unes aux points stratégiques tels que buvette, table de marque...), chaque club participant s'engagera également à verser une participation spécifiquement pour couvrir ces frais, qui devront être indiqués en amont par le club accueillant et validés par le CdC.

Un achat commun de gros couvrant les besoins pour les 5 étapes, entre les clubs d'une poule, peut également être envisagé en début de saison.

Déclarer en préfecture chaque rassemblement de plus de dix personnes

Pour le C.N.E.C. comme pour toutes vos activités, les clubs restent soumis à la loi, en particulier à l'Article 3 du décret 2020-860 du 10 juillet 2020, dont voici un extrait :

II. - Les organisateurs des rassemblements, réunions ou activités [...] mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes adressent au préfet de département sur le territoire duquel la manifestation doit avoir lieu, sans préjudice des autres formalités applicables, une déclaration contenant les mentions prévues à l' article L. 211-2 du code de la sécurité intérieure, en y précisant, en outre, les mesures qu'ils mettent en œuvre afin de garantir le respect des dispositions de l'article 1er du présent décret.
Sans préjudice des dispositions de l'article L. 211-4 du code de la sécurité intérieure, le préfet peut en prononcer l'interdiction si ces mesures ne sont pas de nature à permettre le respect des dispositions de l'article

Pour toutes les étapes, comme l'article L211-2 le stipule, l'organisateur devra faire une déclaration en préfecture (voir annexe ci-dessous) pour faire connaître les noms, prénoms et domiciles des organisateurs et est signée par au moins l'un d'entre eux ; indiquer le but de la manifestation, le lieu, la date et l'heure du rassemblement des groupements invités à y prendre partet, donc, les mesures mises en oeuvre (précisées plus haut).

Le Club des Clubs conseille néanmoins d'entrer en contact avec la mairie en premier lieu, pour aider à ladite déclaration. Les étapes organisées dans des lieux privés (bars, restaurants ou autres) contacteront directement le lieu en question pour évoquer le contact avec la mairie.


Annexe :La déclaration en préfecture

La déclaration prend la forme d'un document à compléter. Ce document n'est pas exactement le même selon les préfectures de France. Une rapide recherche internet avec les mots clés "déclaration manifestation 10 personnes préfecture" suivis du département en question vous dirigeront vers ledit document.

A titre d'exemple, le document concernant la préfecture de Saône-et-Loire, est disponible via ce lien.

Enfin, le CdC ne saurait que trop insister sur le fait de bien préciser, dans la case prévue à cet éffet ("Descriptif de l’événement et but de la manifestation" dans le document donné à titre d'exemple ci-dessus), que le rassemblement se fait dans le cadre d'une compétition inter-clubs officielle et 100% gratuite.

Lu 1373 fois

3 Commentaires